Post confinement : Quel camp pour le monde de demain ?

Quel camp : idéaliste, optimiste, pessimiste, pragmatique, … ?

Dans les startings blocks depuis plusieurs semaines pour finaliser le retour au
travail, certains dirigeants ont consacré, de fait, leur énergie à la forme…
mesures sanitaires obligent ! Entre calcul des surfaces, comptage d’articles et
bonnes pratiques, le quotidien reste encore à réinventer.

Certes, la forme doit coller aux protocoles exigés, mais qu’en est-il du fond ? Et si la période était
propice à l’audace ?
Nous avons relevé quelques questions (de fond !) parmi les temps d’échanges que nous avons accompagné ces dernières semaines. Quid de la motivation commune, de la frontière pro et perso qui bouge, du maintien du cap ? L’occasion nous est donnée d’éclairer notre raison d’être et de nourrir notre
vision.

Alors oui, certains s’accordent à dire que la période est difficile, mais l’on peut toutefois s’en saisir et la rendre ô combien utile pour la suite… vous l’aurez compris on en revient à notre credo.

Voici donc 7 clés, étapes, conseils, bonnes idées, astuces, cadeaux… Vous les appellerez comme vous voulez, mais le but est de s’en saisir dès aujourd’hui :

1. ECOUTER en libérant la parole individuelle sur l’état émotionnel des
collaborateurs après les événements récents. Qu’est-ce que cette crise révèle
qu’ils ne pourront plus vivre comme avant ?

2. OBSERVER en faisant le bilan des forces aujourd’hui. Les identifier. Et se
demander quelles ont été celles renforcées par cette période ?

3. CAPITALISER en relisant la façon dont l’organisation a traversé les épreuves
et constater les valeurs vécues. Quelles ont été nos victoires ? Nos défaites ?
Quelles valeurs avons-nous expérimenté individuellement ? En équipe ?

4. S’OUVRIR avec un collectif plus large que l’interne, prendre des marqueurs
extérieurs sur l’évolution de la société.
Comment la crise actuelle réinterroge nos implications sociétales ? Quels
services sont attendus ? Comment le sont-ils ? Quelles actions durables nous
semblent être les plus criantes ?

5. S’INTERROGER au regard des premiers points, définir ou clarifier sa raison
d’être et écrire sa vision.
Quel est notre Why ? …

6. EXPLICITER en axes stratégiques, la mise en œuvre de sa vision et choisir des
marqueurs de mesure d’impacts concrets, ambitieux et correspondant à la
culture de l’organisation.

7. EMMENER de façon agile en définissant clairement les équipes, les objectifs
et l’organisation pour la mise en œuvre opérationnelle.
Quels sont nos partenaires pour ce travail et pour la suite ? Au-delà des grands
élans, qui sont les marqueurs d’un changement positif, sont-ils engagés ?
Comment ? Pouvons-nous avoir des marqueurs d’impact communs ?…

Nous espérons que vous aussi ferez le choix de l’audace et de l’espérance.
Gardons l’ambition de participer à une économie durable au service des enjeux sociétaux.

Notre conviction n’a pas changé, il faut plus que jamais impliquer largement les acteurs dans cette démarche (clients, bénéficiaires, fournisseurs, territoire…).

Note pour plus tard et auto-promo : Choisir des partenaires qui incarnent ce nouveau monde, des acteurs engagés, des entreprises ESUS…

#10%pourtoutchanger#noussommesdemain #nomorebusinessasusual#sensetperformance

Ensemble repensons l’avenir en nous attachant à ce présent si particulier